Mot-clé - Reportage

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 29 avril 2015

Le parc du Mas Nouguier

On peut y aller en tram ligne 2 il faut s’arrêter aux Sabines et traverser la grande esplanade des Grisettes (rambla des Calissons).

On a vu une petite forêt avec un bâtiment ancien qui s’appelle le Mas Nouguier. Il y a un vieux puits avec un ancien système d’engrenage.

Il y a une superbe allée de pins, d’où on peut voir la mer et les limites de la ville. On y voit la colline de la Gardiole au dessus de Villeneuve-la-Gardiole. Le problème de ce parc c’est qu’il est très sale.

On est ensuite descendus de l’autre côté de la colline d’où on peut voir le quartier Ovalie et le stade de rugby et on a fait le tour du quartier en longeant la propriété du Mas de Poutingon où on entend des paons pour aller jouer aux jeux sur la rambla.

Vous pouvez partager cet article en cliquant sur ce bouton : Partage

vendredi 25 mai 2012

Un belle rencontre... au Relais

De temps en temps le Relais accueille des classes pour leur permettre de pique-niquer dans les meilleures conditions. C’est un accueil informel que nous faisons simplement pour le plaisir d’être utile.

Détente paisible, pause toilette, découverte du ping pong ou partie de foot endiablée c’est parfois l’occasion d’un moment magique comme cette rencontre inédite entre deux classes de CE1 et un directeur d’école tibétain, moine et gardien des médecines ancestrales du Népal.

Rencontre Tenzin bista Joseph DelteilTenzin Bista est un moine, médecin et enseignant, il vient du Mustang au Népal. Il est l’un des derniers à connaître la médecine amchi. Il est de passage à Montpellier pour préserver cette connaissance à l’occasion du 13ème congrès d’ethnobiologie.

Si vous voulez en savoir plus vous pouvez consulter l’émission de télévision Faut pas rêver.

Les classes de Mme Ory et de M. Police viennent de l’école Joseph Delteil, dans le quartier du Petit Bard, à Montpellier, elles étaient en visite à Montpellier dans le cadre de la fête de la biodiversité.

Merci à tous pour votre ouverture d’esprit lors de cette belle rencontre.

Cet article est dédicacé à Isa pour lui souhaiter un prompt rétablissement...

Vous pouvez partager cet article en cliquant sur ce bouton : Partage

mercredi 23 mai 2012

Visite de l'imprimerie

Nous avons visité l’usine d’impression Pure Impression à Mauguio.

Lire la suite...

Vous pouvez partager cet article en cliquant sur ce bouton : Partage

mercredi 5 janvier 2011

Un nouveau parc à Montpellier : le parc Montcalm

Nos impressions :

Il est géant
On y trouve plein de terrains de sport : 5 terrains de tennis, 2 terrains de basket, 2 terrains de foot, un terrain de handball et plusieurs terrains de volley et aussi une piste de course. Il y a même une piscine mais elle est fermée.

On peut y faire du vélo, du roller ou de la trottinette.
Il y a aussi un parcours du combattant mais on ne peut pas y aller. C’est dommage.
Il y a des grands fossés où on peut se cacher. Au bout des fossés il y a une rivière souterraine qui passe, c’est le Lantissargues, on peut crier dedans, ça fait de l’écho.

Pour y aller :

En bus de ville il faut prendre la ligne 6 direction Pas du Loup et descendre à l’arrêt Guillaume Janvier pour rentrer par la rue des chasseurs, il faut marcher un peu et le trottoir est étroit. Avec le minibus on peut se garer dans un petit parking par l’entrée de la rue des chasseurs.

Vous pouvez partager cet article en cliquant sur ce bouton : Partage

Lundi 23 novembre 2009

Visite à Bioviva

Bioviva est une entreprise qui produit des jeux de société. Il viennent parfois au Relais pour essayer les jeux qu’ils préparent.

On a eu la chance de pouvoir visiter l’endroit où ils préparent les jeux : c’est tout près de chez nous. Ils nous ont fait visiter leurs locaux et nous ont expliqué comment ils travaillent :

Il faut

  1. Trouver un concept de jeu de société
  2. Réaliser des prototypes
  3. Valider le concept de jeu
  4. Créer les graphismes
  5. Faire des tests (par exemple avec nous)
  6. Communiquer sur le jeu
  7. Finaliser le jeu, valider et mettre en page la règle
  8. Imprimer, assembler les pièces et stocker les jeux (dans une usine près des Alpes)
  9. Vendre les jeux et gérer les commandes
  10. Distribuer les jeux

Pour faire tout ça ils sont une équipe de 7 personnes.

Vous pouvez partager cet article en cliquant sur ce bouton : Partage

mardi 15 juillet 2008

Patrick Vignal

Samuel, Angela, Clémentine, Ivana, Klara, Franck et Fred ont rencontré l’adjoint du maire de Montpellier Patrick Vignal.


Il nous a expliqué sa fonction en tant qu’adjoint du maire.

Son parcours politique

Il a commencé à s’intéresser à la politique à Montpellier parce qu’il connaît bien la ville, il a grandi à Montpellier dans le secteur d’Antigone (avant qu’il ne soit construit). Il a d’abord été élu dans la liste de Georges Frêche en 2001. En 2008 Il a été réélu dans la liste d’Hélène Mandroux. Il a d’abord été conseiller puis adjoint aux sports.

Maintenant il s’occupe des projets des citoyens (démocratie de proximité) et aussi des Maisons Pour Tous.

Le travail d’homme politique

Il est élu pour 6 ans. Il nous a expliqué que la politique n’était pas vraiment un métier parce qu’il est élu par les citoyens et que le maire n’est pas son patron.
Avant il était prof de sport et gérant d’un club de sports (divers sports mais avant tout les arts martiaux).
Son travail consiste surtout à discuter et décider pour concrétiser les projets qui concernent la vie de Montpellier.

Ses projets et ses rêves

Il voudrait une Maison Pour Tous aux Arceaux et un tramway qui passerait dans tous les quartiers.

Il nous a parlé des trams (la 3ème et la 4ème ligne) de la grande tour qui devrait faire 100m de haut à la place de la mairie et d’un 3ème étage du polygone qui ferait 12 000 m².
D’après ce qu’il nous a dit il faudrait construire 14 000 logements et lui voudrait que les richesses soient mieux réparties dans notre pays.

Nos impressions

On s’attendait à quelqu’un d’âgé, moustachu, en costume mais il était décontracté en jeans et plus jeune que ce qu’il en avait l’air sur les photos .
ça avait l’air de quelqu’un de cool et d’une personne courante.  :-D  :-)  :-D
Et aussi il avait deux portables qui n’ont pas arrêté de sonner mais il n’a pas répondu.

Rédigé par Samuel, Angela, Clémentine, Ivana, Klara, Franck et Fred

Vous pouvez partager cet article en cliquant sur ce bouton : Partage

mardi 8 juillet 2008

Visite de la TAM

On est partis en tram du Relais on est arrivés à l’arrêt saint-Paul et Monsieur Jeanjean nous a tout expliqué sur les tramways et les bus.

Pour les tramways et les bus il y a un endroit pour le laver, le réparer, changer les roues.

Il nous a expliqué que la lumière orange veut dire qu’il y a de l’électricité.

Il y a deux voies pour les bogies. Dans chaque tramway il y en quatre. Les roues sont usées après 250 000 km. Chaque rame de tramway pèse 48 tonnes. On a vu les machines qui les soulèvent. Après on est allés voir les bogies démontées.

Il y a deux voies pour nettoyer en dessous et une voie pour s’occuper de la carrosserie.

On a aussi vu le passage pour rajouter du sable dans les sablières. Le sable sert pour éviter que ça glisse quand on freine fort ou dans les montées quand il pleut. Il y avait une poupée accrochée à un rétroviseur.

Le tram avance à l’électricité, l’électricité arrive par les câbles au-dessus, le bras qui touche le câble s’appelle pantographe.

Après on est entré dans un tramway et on a regardé la cabine du conducteur. Fred a pris plein de photos. On a vu le chasse-corps et la manette pour le remonter. Il y avait un endroit pour le laver avec des rouleaux comme les voitures.

La salle de contrôle : on n’a pas pu rentrer mais il y a un micro qui parle dans le tramway pour signaler les problèmes. Après on a pris des documents et on est rentrés.

Vous pouvez partager cet article en cliquant sur ce bouton : Partage

- page 1 de 2